Abonnez-vous

Offres d’emploi, travail, recherche d’emploi, motivation professionnelle, trucs et astuces, etc. Nous souhaitons vous faire bénéficier de notre maîtrise du marché du travail.

Lire la vidéo
Menu Fermer
Télétravail : à la recherche du temps perdu 
Retour au blogue

8 minutes de lecture

Sujets: entrevue, préparation, recrutement, embauche

L’heure de la rencontre a sonné! 5 façons d’en ressortir paisible et satisfait

13 avril 22

« C’est dans l’adversité et l’authenticité que nous grandissons. » - Patrick Louis Richard

Dans deux jours, tu seras face à face (ou, caméra à caméra) avec un employeur pour un poste qui t’enchante réellement, accompagné par ton expert-conseil en recrutement. Tu te dis en pleine conscience (ou bien souvent, sans t’en rendre compte) :

  • Je vais me préparer pour que je puisse leur plaire à tout coup et répondre à leurs questions avec des réponses qu’ils voudraient certainement entendre. 

Ou bien,

  • Je n’ai pas le temps de me préparer et d’ailleurs, pourquoi me préparer? Je dois être moi-même!

Minute, papillon! 

Avant de t’envoler pour de bon (et peut-être t’écraser au vol), permets-toi de survoler ces 5 faits qui nuanceront ta position sur le sujet et te permettront de ressortir de cette rencontre l’esprit en paix et surtout, en marche vers un emploi qui te correspond!

  1. La préparation a le goût du miel
  • Se renseigner sur l’entreprise : visite le site web de l’entreprise, informe-toi sur l’historique, les gens qui la composent (va voir leur Linkedin!), leurs projets (passés, actuels et même futurs)! 

💡À mettre dans ta petite poche : rappelle-toi comment c’est agréable quand quelqu’un se souvient d’un détail à ton sujet! Ça sous-tend qu’il est vraiment intéressé. Ça démontre la même chose en entrevue.

  • Se renseigner sur le poste (ça va de soi) : relis la description du poste, demande-toi comment TOI, tu conviens à ce qui est écrit (même dans les petits détails mentionnés).
  • Se renseigner sur soi (eh, oui!) : pourquoi le poste m’interpelle? Qu’est-ce qui me motive?  Qu’est-ce que je veux vraiment? Suis-je confiant dans ce que je peux apporter? Comment est-ce je me vois être satisfait de mes journées? Quels sont mes besoins en emploi? Dans quel domaine je peux bénéficier de l'aide des autres dans mon travail? (les questions sont infinies ici!)

💡 À mettre dans ta petite poche : On rencontre d’abord une personne, puis des compétences. Ce qui marque le plus? Quand la personne et les compétences sont en pleine cohérence.

À ta réflexion, kaporal!

  1. L’image est le début de la fin

Sais-tu qu’une opinion sur une première rencontre se forge majoritairement à l’intérieur de 10 minutes ou moins en entrevue (penses à tes premières rencontres au quotidien avec des étrangers)? Cela signifie que ce qu’on voit et ce qu’on entend parlent davantage que tout le reste car c’est ce qui est le plus frappant. 

  • Soigne ta présentation : prépares-toi de manière à démontrer le respect et l’intérêt que tu portes à l’entreprise et au poste! En bonus, cela te donnera confiance et aplomb.

💡 À mettre dans ta petite poche : présente-toi selon les requis du poste/entreprise! S’il s’agit d’un poste professionnel, habille-toi d’une manière qui est en accord avec l’image et les requis du poste (veston, chemise, etc.). C’est pour un poste plus technique? Permets-toi d’être moins formel mais tout de même propre et sobre ! C’est une entreprise plus « flyée » et « relax », permets-toi d’être plus décontracté, tout en étant soigné.

  • Habille-toi aussi de manière à être tout de même confortable pour que tu puisses être détendu et concentré (et ne pas penser à ton pantalon qui te serre trop pendant une question ou tes souliers rouges qui te «squizzent» le gros orteil).

À ta garde-robe, Fashionista!

  1. L’authenticité apaise et engage le coeur

« À force d'avoir joué un rôle l'un et l'autre, le candidat et l'entreprise ont complètement oublié de se demander s'ils étaient faits l'un pour l'autre »

  • À bas le pilote automatique! Réponds aux questions avec ce qu’elles signifient pour toi. Cela n’indique pas de mettre tout son cœur sur la table, mais d’insérer ta personnalité et ce qui est important pour toi dans tes réponses/interventions. Tu auras donc plus facilement accès aux réelles attentes et besoins de ton employeur puisque les sentiments et les aspirations résonnent chez les autres. 

Ex. : Parle-moi d’un projet ou d’une réalisation qui t’a rendu fier dans x domaine.

Réponse 1 : Ma plus grande réalisation je crois, c’est d’avoir fait x chose ou x chose.

Réponse 2 : Ma plus grande réalisation je crois c’est d’avoir fait x chose ou x chose. C’est tellement important pour moi d’arriver à faire x ! J’étais si content que…. Nous avons réussi à accomplir x objectif et j’ai vu que ça m’a permis de développer x aspect. 

  • Vérifie tes questionnements, tes attentes et tes inquiétudes face à l’employeur au travers de la discussion.  

💡  À mettre dans ta petite poche : On ne peut pas toujours être totalement authentique, c’est un fait. On doit parfois prendre des rôles. Mais dans les moments cruciaux qui déterminent où tu seras pendant un bon bout de ta semaine, tous gagneront à parler (en bon Québécois), des vraies affaires. 

⚠️ Aux arrêts! : « Je ne devrais donc pas accepter un poste qui comprendra des défis et des parties où je serai moins à l'aise? ». Ce serait une erreur de croire cela! Souviens-toi de la première phrase de cet article. La question est plus de savoir si tu auras les outils pour être satisfait même dans les défis. Aborde donc ces points lors de la rencontre.

À ton cœur, mon ami!

  1. Sortir de sa zone de confort ne fait pas de mal

Accepte qu’une entrevue, ça sert à mettre en lumière des choses et que ça va peut-être te confronter dans tes zones de confort. Toutefois, l’acceptant, tu seras beaucoup moins tendu et sera plus à l’aise de faire des sorties de zone! 

  • Ex : te dire de parler moins qu’à l’habitude, de parler plus qu’à l’habitude et de donner des détails, d’écouter davantage, de réfléchir moins, de réfléchir plus aux questions, de poser des questions, etc.

À ton courage, capitaine!

  1. Un propos illustré est plus convaincant

Toute personne peut dire : « je suis vraiment doué pour le service à la clientèle ». Mais ce n’est pas tout le monde qui peut dire : « je sais que j’ai un bon service à la clientèle parce que j’appelle mes clients 1 journée avant leur rendez-vous et un client m’a déjà dit qu’il….

  • Puisque l’émotion est un élément fondamental de la persuasion, apporter des exemples concrets à tes affirmations qui démontrent ton vécu est une arme infaillible pour confirmer tes compétences et faire vivre tes valeurs!

À tes explications, professeur!

Avec tout ça, aucune chance que tu ne sois pas paisible en quittant la discussion.

En effet, ta réflexion, tes explications, ton image, ton cœur et ton courage seront tes alliés par excellence pour vivre l’expérience de manière positive.

Sur ce, encore une fois et pour terminer en beauté :

À bas le pilote automatique!