Abonnez-vous

Offres d’emploi, travail, recherche d’emploi, motivation professionnelle, trucs et astuces, etc. Nous souhaitons vous faire bénéficier de notre maîtrise du marché du travail.

Lire la vidéo
Menu Fermer
L’heure de la rencontre a sonné! 5 façons d’en ressortir paisible et satisfait
Retour au blogue

7 minutes de lecture

Sujets: recrutement, entrevue, sélection

Choisir c’est difficile: Guide pratique Aleanza

15 février 22

Crédit: Arek Socha, Pixabay

Quel genre de gestionnaire êtes-vous lorsqu’il est temps de recruter?

Lors d’une entrevue, vous accueillez le candidat en prenant la position de...

  1. L’armoire à glace: bras croisé, sourcil levé et silence radio;
  2. L’ami: vous souriez, vous tenez à mettre l’autre le plus à l’aise possible, riez de ses jokes poches;
  3. Le désespéré: vous répétez au candidat à quel point c’est difficile la pénurie de main-d'œuvre de nos jours.  

Le candidat vous parle d’un de ses défauts. Vous...

  1. Voulez arrêter l’entrevue: « il n’a pas ce qu’il faut, il est perfectionniste! »
  2. Êtes empathique: « Moi aussi je suis comme ça. C’est correct. Voici un kleenex. »  
  3. Pensez qu’il vous ment: « Impossible. Les candidats ne nous disent pas la vérité. Ce n’est pas clairement pas son défaut. »

Vous avez tendance à sélectionner... 

  1. Des personnes qui vous ressemblent: « Je dois absolument m’entendre à merveille avec tout le monde. »
  2. Le premier candidat du bord: « Tiens! Tu as deux bras/deux jambes, ça devrait faire l’affaire! » 
  3. Selon un critère en particulier: « Il a son diplôme. Parfait, on l’engage! Ce n’est pas grave s’il est vraiment désagréable et qu’il a tendance a tout vouloir contrôler… »

Je sais. On manque de gens à l’interne. C’est dur et stressant. On veut bien réussir nos entretiens d’embauche pour sélectionner la bonne personne. 

Sinon, imaginez:

  1. Recruter ; 
  2. Former ;
  3. Gérer ;
  4. Renvoyer ;
  5. Recommencer…

Tout commence par un recrutement durable et donc de l’importance de la qualité des entrevues.

Crédit: Sora Shimazaki, Pexel

Que faire pour vivre du succès en entrevue?

  1. Préparer son entretien avant la rencontre : 
  • Écrire des questions évaluant chaque caractéristique clé du poste;
  • Ordonner les questions dans un ordre logique et naturel;
  • Planifier ce que vous allez dire en début et en fin de rencontre à l’avance
  1. Évaluer les candidats de manière équitable: 
  • Vous posez la question à l’un, posez-la à l’autre!
  • Soyez objectif : quels sont les faits? Qui a le mieux répondu aux questions? Est-ce le plus compétent? Va-t-il bien s’intégrer dans notre équipe? 
  • Petit truc: vous pourriez accorder un pointage pour chaque question bien répondu pour vous aider visuellement à voir quel candidat s’est démarqué sur papier. Ça peut aider à prendre du recul sur nos émotions du moment et se baser sur des faits! 
  1. Analyser plusieurs aspects de la candidature : 
  • Savoir: connaissances acquises à l’école par exemple;
  • Savoir-faire: la capacité de faire les choses, compétences; 
  • Savoir-être: l’attitude au travail, ce qu’on appelle les soft skills.
  1. Prévoir des questions ouvertes au candidat :
  • «Quelles sont les tâches qui vous motivent au quotidien?»;
  • «Parle-moi d’une situation où tu as été serré dans le temps. Quel était ton rôle? Quelles actions as-tu prises? Quelle a été la finalité?»
  1. Avoir l’information à jour (Un cv qui date = mal de tête assuré) :
  • Permet de suivre et de comprendre les tâches qu'il aime, les environnements de travail qui le motivent, les raisons des départs et les attentes pour son prochaine emploi;
  • Aide à ne pas louper des trous dans le CV (parfois ce sont des expériences d’emploi que le candidat a tout simplement oublié ou… omis de mettre!).
  1. Connaître sur le bout des doigts le poste que vous évaluer;
  • Le candidat aura lui aussi des questions par rapport à votre entreprise ET au poste. En ce temps de pénurie, l’employeur se doit d’être attractif tout en étant réaliste par rapport au poste à combler. Difficile à faire si on ne connait pas trop le poste…! 
  • Vous entretenez une image professionnelle et rassurante pour le candidat. Il se sent pris au sérieux et s’engagera plus dans votre processus.
  1. Prenez le temps d'analyser le contenu de l’information recueillie lors de l’entretien.
  • Une décision émotive et sur un feeling ne garantit pas une bonne décision;
  • Un retour à froid quelques heures plus tard peut vous aider à voir clair.
  1. Posez toutes les questions dont vous avez besoin pour prendre une décision. Votre choix doit s’appuyer sur des faits et non des suppositions*.
  • Il nous a dit qu’il a arrêté ses études… «Compte-il les reprendre? Ah! On lui demandera lorsqu’il sera en poste…» OUPS. Surprise, il retourne à temps plein à la prochaine session…

Selon vous, lors de votre prochaine entrevue d’embauche, quel élément pourriez-vous déjà mettre en place ou améliorer?

Crédit: Andrea Piacquadio, Pexel

*ATTENTION! Toutes questions ne sont toutefois pas légitimes à poser. Voici un précieux rappel de ce que nous dit la Charte des droits et libertés de la personne du Québec à ce sujet:

« Personne ne peut, dans un formulaire de demande d’emploi ou lors d’une entrevue relative à un emploi, requérir d’une personne des renseignements sur les caractéristiques personnelles suivantes des candidats et candidates: race, couleur, sexe, identité ou expression de genre, grossesse, langue, origine ethnique ou nationale, condition sociale, handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier à ce handicap. » 

Ce sont tous des motifs interdits qui peuvent mener à de la discrimination en processus de recrutement. 

Pour s’informer davantage sur le sujet: 

https://www.cdpdj.qc.ca/fr/nos-services/outils-en-ligne/recruter-sans-discriminer