Rareté de main d’œuvre : réalité ou fiction? – Aleanza

Abonnez-vous

Offres d’emploi, travail, recherche d’emploi, motivation professionnelle, trucs et astuces, etc. Nous souhaitons vous faire bénéficier de notre maîtrise du marché du travail.

Lire la vidéo
Menu Fermer
Comment le sens au travail peut-il transformer ton quotidien ? 
Retour au blogue

10 minutes de lecture

Sujets:

Rareté de main d’œuvre : réalité ou fiction?

14 février 23

Réponse courte : Ça dépend. 

Réponse un peu plus longue (et davantage pertinente) : 

Le vieillissement de la population, c’est un fait.

Les personnes âgées de 64 ans et plus (à l’aube de la retraite) sont plus nombreuses que les entrants sur le marché du travail (15 à 24 ans), et ce, depuis 2011 (on peut dire qu’on aurait dû le voir venir, mais bon). La pyramide est inversée! Notre économie va trop bien pour le nombre de personnes disposées à mettre la main à la pâte.

Ces personnes préretraitées se trouvent dans des postes et des domaines d’activités précis (beaucoup dans le transport, l’entreposage, l’agriculture et les services aux entreprises relatifs aux bâtiments). Leur départ aura des impacts dans ces domaines et aussi dans les secteurs qui seront de plus en plus utilisés par les 54 ans et plus, dont les services, la santé et les loisirs. Dans la conférence de décembre dernier de M. Carol Allain, expert en générations, j’ai été surprise de réaliser qu’on prévoit que la génération des 50 ans et plus auront de la difficulté à obtenir les soins dont ils auront besoin par manque d’effectif… Inquiétant non?

Un enjeu nuancé

Au Québec, on prévoit que « d'ici à 2030, il y aura jusqu’à 1,4 M de postes vacants à combler». (Richer J., 2022)

Voici les secteurs d’activités et quelques exemples de professions où la guerre du personnel est bel et bien présente:

La NUANCE IMPORTANTE… ce ne sont pas tous les domaines qui sont touchés de la même façon par le manque de ressources humaines. D’où ma courte réponse du départ (je sollicite votre mémoire) : ça dépend donc du domaine d’activité et du métier (je vous ai donné la réponse, ça me fait plaisir)!

En regardant l’actualité, on remarque des tendances dans les métiers vivant une forte demande. De son côté, Workopolis nous partage ses observations sur les 7 industries en pénurie de main-d'œuvre:

  1. La construction 🚧
  2. Les transports 🚚
  3. Le secteur manufacturier 🏭
  4. Les TI 🖥
  5. Les soins infirmiers 🏥
  6. L’agriculture 🚜
  7. La photonique 🪞 (question de vous coucher moins niaiseux : branche de la physique en lien avec les signaux optiques: miroir, lentilles, prismes, etc.) 

Le Journal de Montréal et  Jobillico nous exposent d’ailleurs des exemples concrets de métiers pénuriques. Voici quelques exemples méli mélo d’une looooongue (on n'est pas surpris) liste de métiers affectés:

  1. Éducateurs et aides-éducateurs de la petite enfance 🚸
  2. Aides-infirmiers, aides-soignants et préposés 🏥
  3. Enseignants aux niveaux préscolaire, primaire et secondaire 🏫
  4. Développeur Web 👨🏽‍💻
  5. Charpentiers-menuisiers 🧰

Alors, après tout ça, on comprend bien l’enjeu de taille qui fait face aux employeurs. Le recrutement devient une guerre de talent… et la rétention, une course à la séduction. Et cette situation ne se limite pas qu’au Québec : selon un sondage effectué par ManpowerGroup dans 45 pays, 69% des employeurs indiquent des difficultés à recruter.

Et pourtant, on compte les plus grandes intentions d'embauche depuis des décennies dans de nombreux pays dont les États-Unis et le Canada.

Où allons-nous trouver toutes ces personnes? Peut-être dans le cadeau de la boîte de céréales… Ou bien, peut-être que c’est notre modèle d’entreprise qu’il faut revoir?

Une forte demande, sans les employés nécessaires 

En effet, les travailleurs sont de plus en plus scolarisés

Les postes ne nécessitant aucune formation se retrouvent devant un bassin de main-d'œuvre surqualifiée par rapport aux besoins des postes. #allô le manque de personnel.

Source: Annuaire québécois des statistiques du travail, p. 58, 2022

La pandémie de 2020 a aussi eu un impact dans le rapport au travail des gens. Et je ne parle pas que «des jeunes qui s'essoufflent au moindre effort», mais de l’ensemble des travailleurs entre 15 et 54 ans. 

La remise en question professionnelle est présente pour plusieurs et se reflète par des démissions et le refus de certaines conditions de travail. Ils cherchent un meilleur équilibre entre le personnel et le professionnel. «Est-ce que je réalise mon rêve ou je réalise celui de mon patron?» «Quel est mon rêve, mon apport?» La réponse de certains à ces questions a poussé ces personnes à quitter leur emploi actuel pour se réaliser davantage ou améliorer leurs conditions. 

Bref, certaines entreprises ne peuvent répondre aux nouvelles attentes des travailleurs et perdent de bons joueurs. Ils ont peine à recruter dans un marché si compétitif alors que leurs opérations doivent se poursuivre à la même cadence. Les employeurs devront faire un choix stratégique:

Embaucher une personne ayant une expertise (et qui coûte très cher) ou donner la chance à une personne moins scolarisée qui apprendra (et partira peut-être d’ici 2 ans).

Tant qu’à moi, il vaut mieux avoir quelqu’un en poste que de faire peser son manque à l’ensemble de l’équipe sur une longue période… c’est épuisant. Je vous le jure. 

Je ne sais pas si je suis la première à vous le dire, mais le candidat parfait qui correspond en tout point à vos attentes n’existe pas. #oups 

Alors, si vous vous retrouvez dans cette situation, adoptez une stratégie bien qu’elle ne soit pas l'idéal. 

Ce que vous devez vous rappeler

La pénurie est bel et bien présente, mais elle est sélective. Ces conséquences sont visibles et ressenties dans les services des entreprises. Comment vous a-t-elle impacté? 

Je suis curieuse... Écrivez-moi! 👇

Coordonnatrice aux projets durables Marie-Jann Bertrand

La créativité de Marie-Jann est ce que l’excellence est à Aleanza : naturelle. Laissez-la pianoter sur son clavier pour vous créer un chef-d’oeuvre d’innovation. Que ce soit pour la construction d’un projet nouveau, l’amélioration ou l’avancement d’un projet existant, elle sera y ajouter sa légendaire organisation et sa couleur particulière qui se mélange avec harmonie à celles d’Aleanza. Ajoutez à tout ça son côté sociable naturel et sa rigueur, et vous y trouverez le profil idéal de notre coordonnatrice aux projets durables.

RÉFÉRENCES :

Abdelouahab, M. A. (17 mai 2022). Les emplois les plus demandés au Canada en 2022. Jobillico. https://www.jobillico.com/blog/emplois-les-plus-demandes-au-canada-en-2020/

Bourhis, A. (2018). Recrutement et sélection du personnel (3e édition), Chenelière Éducation, ISBN 978-2-7650-5544-0, p.37

Collard, N. (9 janvier 2022). Repenser notre rapport au travail : Le monde du travail ne sera plus jamais le même. La Presse. https://plus.lapresse.ca/screens/402e8fc7-3a1f-4458-8515-a1d0a095304a%7C_0.html

Martineau, R. (16 août 2022). Mais où sont donc passés les travailleurs? Journal de Québec. https://www.journaldequebec.com/2022/08/16/mais-ou-sont-donc-passes-les-travailleurs

Mathieu, C., Jolicoeur, M. (4 juin 2022). Métiers d’avenir: plus de 200 professions en manque criant de main-d’œuvre d’ici 2025. Journal de Montréal. https://www.journaldemontreal.com/2022/06/04/metiers-davenir-des-jobs-bien-a-labri-du-chomage

Richer, J. (28 avril 2022). Québec doit en faire plus, affirme l’ex-ministre des Finances Carlos Leitão. La Presse. https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2022-04-28/penurie-de-main-d-oeuvre/quebec-doit-en-faire-plus-affirme-l-ex-ministre-des-finances-carlos-leitao.php#

Sampson, X. (3 octobre 2021). Cinq choses à savoir sur la pénurie de main-d’œuvre. Radio-Canada. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1827628/manque-personnel-recrutement-entreprises-solutions

Venne, J-F. (25 avril 2022). Pénurie de main-d'œuvre : la catastrophe est annoncée. Revue Gestion. https://www.revuegestion.ca/penurie-de-main-douvre-la-catastrophe-annoncee

Workopolis (17 août 2016). Top 7 des industries en pénurie de main-d’œuvre. https://careers.workopolis.com/fr/advice/top-7-des-industries-en-penurie-de-main-doeuvre/